Author Archives: Rabbin Daniel Farhi

Rabbin Daniel Farhi

Daniel Farhi, né en 1941 à Paris, est un rabbin d'obédience libérale. Il est le fondateur en 1977 du Mouvement Juif Libéral de France (MJLF). Retraité depuis 2009, il préside actuellement le Centre Culturel Judéo-Espagnol/Al Syete et y enseigne régulièrement. Il a initié en 1991 la lecture publique ininterrompue de 24 heures des Noms des déportés juifs de France durant la Shoah. Il participe régulièrement au dialogue interreligieux entre Juifs, Chrétiens et Musulmans. Il a écrit plusieurs ouvrages dont : "Au dernier survivant" et "Profession rabbin" (Editions Albin Michel). Il est Chevalier de la Légion d'Honneur et de l'Ordre National du Mérite.

Parasha Vaéra (Exode 6:2 à 9:35) 1977-2018.

Israël sortira-t-il d’Égypte ? Nous avons commencé depuis la semaine dernière le récit le plus poignant de la Torah, celui de la servitude et de la sortie d’Egypte. Ce texte nous est terriblement proche parce que nous savons combien les circonstances qu’il décrit n’ont pas été exceptionnelles dans notre histoire, comment elles se sont reproduites et qu’elles risquent de se renouveler à tout instant. Aussi est-ce avec une attention particulière qu’il convient de le relire si nous voulons tirer de l’étude ininterrompue du Livre des Livres un enseignement pour notre vie et celle de notre peuple. Or, que lisons-nous dès les premiers versets de cette parasha Vaéra ? « Elohim parla …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

La violence faite à Carmen.

N° 356 – 11 janvier 2018. La violence faite à Carmen. Depuis quelques années, et bien entendu plus particulièrement depuis l’affaire Harvey Weinstein qui a éclaté aux Etats-Unis en octobre 2017, un courant international d’incitation à dénoncer les violences faites aux femmes a balayé la société. Je suis parmi ceux qui ont un avis partagé sur cette vague tsunamique. Français, c’est-à-dire citoyen du pays des Droits de l’Homme (aïe ! ça commence mal !), je ne peux que me réjouir que l’on commence à ouvrir les yeux sur toutes les formes de harcèlement dont sont victimes depuis des siècles, voire des millénaires, « nos compagnes » (l’expression est de Claude Joseph Rouget de Lisle, …

Continue reading

Posted in Chroniques.

À l’origine du temps, Adam, Jésus et Mahomet.

N° 355 – 4 janvier 2018. À l’origine du temps, Adam, Jésus et Mahomet. Alors que nous venons d’entrer dans une nouvelle année civile (que je vous souhaite à tous heureuse et paisible), je voudrais réfléchir avec vous à trois des principaux calendriers que nous connaissons aujourd’hui, tout en sachant que l’un d’entre eux – le grégorien – a été adopté par l’ensemble de la planète, et que les deux autres – le juif et le musulman – n’ont qu’un usage religieux. Il me semble intéressant de comprendre à quoi, ou à qui, se réfère chacun de ces calendriers pour compter le temps de l’histoire. Je rappelle, pour mémoire ou …

Continue reading

Posted in Chroniques.

Elle s’appelait Maria.

N° 354 – 28 décembre 2017. Elle s’appelait Maria. Je profite de la « trêve des confiseurs » pour vous parler, non de l’actualité, mais d’un passé lointain auquel cette époque me ramène année après année. Je veux évoquer la mémoire d’une âme belle et pure qui a quitté ce monde le 28 décembre 1955 près de Barcelone, dans une petite ville du nom de Badalone. J’avais 14 ans, mais le souvenir de cette petite sainte ne pourra jamais s’effacer de mon esprit. – Avant cela, et pour vous égayer, je voudrais raconter nos vacances en famille avec nos parents et mes sœurs et frère dans cette région de Catalogne sous le …

Continue reading

Posted in Chroniques.

A propos des sacrifices. (Parasha Vayikra, Lévitique 1:1 à 5:26)

Il peut sembler exister une contradiction entre la parasha que nous lisons cette semaine, Vayikra, et la haftarah qui y est reliée : Am zou yatsarti li, tirée du prophète Isaïe (43,21/44,23). Dans l’une, en effet, commence la longue description du culte sacrificiel, qui va occuper tout le livre du Lévitique ; dans l’autre se trouve un réquisitoire sévère contre un certain culte sacrificiel ainsi que contre l’idolâtrie. Si nous nous arrêtons un instant sur les commentaires de la parasha Vayikra, nous verrons que la contradiction existe bien, mais que celle-ci n’existe qu’au niveau des actes formels, non de l’esprit. Nous verrons aussi l’enseignement que de tels commentaires peuvent nous …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Les peuples migrateurs.

N° 285 – 17 mars 2016. Qui a oublié le magnifique film de Jacques Perrin en 2001, « Le peuple migrateur » ? Ces images sublimes nous racontent le parcours annuel de dizaines d’espèces d’oiseaux qui sillonnent la planète dans tous les sens à la recherche des conditions optimales pour vivre, nidifier, élever leurs petits, et recommencer éternellement ce cycle de vie. C’est leur instinct qui les guide sur des milliers, parfois des dizaines de milliers, de kilomètres. Sans boussole ni instruments de bord, munis seulement de leurs ailes plus ou moins majestueuses selon les espèces, ces représentants d’un « peuple migrateur » survolent des paysages que nous ne pouvons …

Continue reading

Posted in Chroniques.

Incidemment…

N° 284 – 11 mars 2016. L’intifada dite « des couteaux » à cause du mode opératoire de ceux qui s’y livrent, ne fait plus la « une » des médias. On s’habitue à tout, y compris à vivre dans la terreur. Ou plutôt, les journalistes occidentaux s’y habituent, qui ont vite compris que ces attaques individuelles ne font plus recette. Parlez-nous d’attentats de masse comme ceux du 13 novembre à Paris, mais la mort au compte-goutte selon un processus répétitif, ce n’est pas très « porteur », comme on dit. Alors, oui, à l’occasion, on veut bien mentionner ces petits drames quasi-quotidiens, mais avec un vocabulaire qui laisse pointer …

Continue reading

Posted in Chroniques.

Les roses de l’hiver 1943 à Berlin.

N° 283 – 4 mars 2016. Il s’est passé d’étranges choses dans l’Allemagne de la seconde guerre mondiale. Elles sont moins connues que celles qui ont dévasté le reste de l’Europe parce que, étrangement, le focus a plus été dirigé vers les atrocités commises en dehors des frontières du pays qui mettait les états voisins à feu et à sang qu’à l’intérieur de ces mêmes frontières. Pourtant, les effets de la monstrueuse politique du chancelier Hitler ont d’abord touché ses concitoyens. Il y eut la famine, la peur, les arrestations, les protestations, la résistance et, bien sûr, l’application rigoureuse des lois antijuives. J’invite chacun d’entre vous à lire le Journal …

Continue reading

Posted in Chroniques.

Petite balade « schmatologique ».

N° 281 – 18 février 2016. En ces temps (minables) de réforme de l’orthographe du français, je vous déconseille vivement de chercher dans votre dictionnaire l’adjectif contenu dans le titre de cette petite chronique hebdomadaire ! Vous perdriez votre temps car il s’agit d’une invention prenant sa source dans la langue des meilleurs amis des Juifs, je veux parler des Ashkénazes. En yiddish donc, il s’avère que tout ce qui concerne la confection et le commerce des tissus est réuni sous le nom de schmates qui vient lui-même du polonais szmata signifiant « chiffon ». Il arrive parfois que le mot désigne une marchandise de mauvaise qualité. Les Juifs, qui …

Continue reading

Posted in Chroniques.

Petite balade « schmatologique ».

N° 281 – 18 février 2016. En ces temps (minables) de réforme de l’orthographe du français, je vous déconseille vivement de chercher dans votre dictionnaire l’adjectif contenu dans le titre de cette petite chronique hebdomadaire ! Vous perdriez votre temps car il s’agit d’une invention prenant sa source dans la langue des meilleurs amis des Juifs, je veux parler des Ashkénazes. En yiddish donc, il s’avère que tout ce qui concerne la confection et le commerce des tissus est réuni sous le nom de schmates qui vient lui-même du polonais szmata signifiant « chiffon ». Il arrive parfois que le mot désigne une marchandise de mauvaise qualité. Les Juifs, qui …

Continue reading

Posted in Chroniques.