Author Archives: Rabbin Daniel Farhi

Rabbin Daniel Farhi

Daniel Farhi, né en 1941 à Paris, est un rabbin d'obédience libérale. Il est le fondateur en 1977 du Mouvement Juif Libéral de France (MJLF). Retraité depuis 2009, il préside actuellement le Centre Culturel Judéo-Espagnol/Al Syete et y enseigne régulièrement. Il a initié en 1991 la lecture publique ininterrompue de 24 heures des Noms des déportés juifs de France durant la Shoah. Il participe régulièrement au dialogue interreligieux entre Juifs, Chrétiens et Musulmans. Il a écrit plusieurs ouvrages dont : "Au dernier survivant" et "Profession rabbin" (Editions Albin Michel). Il est Chevalier de la Légion d'Honneur et de l'Ordre National du Mérite.

Qui décide de la vie et de la mort? (Parasha Beshalla’h, Exode 13:17 à 17:16)

Juste avant que Moïse et Aaron entreprennent la tâche de faire sortir les Israélites d’Egypte, la Torah nous donne cette précision : (Exode 7:7) « Moïse avait 80 ans et Aaron 83 ans lorsqu’ils parlèrent au Pharaon ». On peut se demander, comme le fait Ibn Ezra, pourquoi le texte sacré nous apporte une précision biographique pour Moïse et Aaron, ce qu’il ne fait pour aucun autre prophète ? Sforno explique : malgré leur grande vieillesse, ils se levèrent promptement afin d’accomplir la volonté de leur Créateur. Car, en fait, habituellement, on n’arrive que difficilement à ces âges, comme le constate David dans le psaume 90 où il dit : …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Intégralité, intègre, intégrisme, intégration.

N° 276 – 14 janvier 2016. Que voilà bien une riche racine que celle du latin integer qui donne à notre belle langue « françoise » quatre notions aussi diverses, complémentaires, mais également contradictoires, que les mots cités en titre de cette chronique hebdomadaire. On ne m’en voudra pas de laisser de côté les cuisines intégrées, les intégrales algébriques ou encore les casques intégraux pour me concentrer sur ces quatre avatars d’un mot apparemment simple et courant. Intégral, intégralité. Voilà deux mots qui désignent l’entièreté d’une chose, d’une idée ou d’une personne. S’y retrouvent les notions de plénitude, de complétude, de totalité. En hébreu, c’est la racine de שלם, שלמות …

Continue reading

Posted in Chroniques.

« Un homme n’apercevait plus son frère » (Parasha Bo, Exode 10:1 à 13:16)

Avec la parasha de cette semaine, Bo, nous parvenons au dénouement des démarches de Moïse et d’Aaron auprès du Pharaon pour qu’il laisse partir le peuple d’Israël d’Egypte. Encore trois épreuves, les sauterelles, les ténèbres et la mort des premiers-nés, auront raison de la mauvaise volonté du souverain égyptien et le décideront à rendre la liberté à ses esclaves hébreux. – De fait, nous pouvons nous demander si ce sont bien ces épreuves qui le firent céder, ou bien un autre élément ? Pourquoi, en effet, le Pharaon aurait-il été plus sensible à telle ou telle épreuve ? Toutes les plaies ne l’atteignaient-elles pas au même titre que son peuple …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Revisiter les textes, disent-ils.

N° 275 – 7 janvier 2016. Notre époque nous fait ressentir avec acuité le besoin de fixer notre rapport aux textes fondamentaux, qu’il s’agisse de textes relatifs à la Constitution, à la religion, à la littérature ou à la philosophie. Nous sommes une génération qui « jump » allègrement aux conclusions sans trop vouloir s’embarrasser de préambules, de raisonnements, d’écoute. Il faut aller vite, obtenir des résultats immédiats, quitte à se dispenser de références, à ne pas vérifier ses sources. Parmi les champions dans cette dernière catégorie, nombre de journalistes, ignorants de l’histoire des cent dernières années, et présentant l’actualité à l’aune de cette ignorance, ne vérifiant pas leurs sources …

Continue reading

Posted in Chroniques.

La rétribution de nos actes: justice mystérieuse ou hasard? (Parasha Vaéra 6:2à 9:35)

La rétribution de nos actes : justice mystérieuse ou hasard ? Les deux premiers versets de la parasha que nous lisons cette semaine ont abondamment fourni en commentaires les rabbins qui se sont penchés dessus depuis des siècles. En effet, Dieu, s’adressant à Moïse avant que celui-ci n’accomplisse l’essentiel de sa mission auprès de Pharaon, lui dit : « Je suis apparu à Abraham, Isaac et Jacob en tant que « Divinité souveraine ». Ce n’est pas en Ma qualité d’être immuable que Je me suis manifesté à eux ». Cette traduction française de l’hébreu, due au rabbinat est sans doute la meilleure pour rendre la différence entre les deux termes de אל שדי …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

« Yo soy un pobre emigrante » (extrait de la célèbre chanson « El Emigrante » de Juanito Valderrama 1916-2004)

N° 274 – 31 décembre 2015. Au moment où notre cycle liturgique nous fait reprendre la lecture du livre de l’Exode – Shemoth, les Noms, en hébreu – comment ne pas établir une comparaison entre le sort du peuple juif, en permanence obligé de quitter des pays où il était établi depuis des siècles, et celui de ce million d’émigrés qui, en 2015, aura quitté la Syrie et l’Irak, pour se diriger à leurs risques et périls vers l’Europe, laissant derrière eux leur terre natale livrée à la barbarie du prétendu Etat islamique, Daesh, et à la guerre civile qui ont déjà causé la mort de plus de 300.000 êtres …

Continue reading

Posted in Chroniques.

« L’importance des faits et gestes des responsables » (Parasha Shemoth, Exode 1:1 à 6:1)

Je voudrais dédier mon sermon de ce soir à tous ceux d’entre nous – et ils sont nombreux – qu’indisposent parfois les longs commentaires des chroniqueurs politiques sur tous les moindres faits et gestes des grands de ce monde, sur ceux de leur famille, de leurs proches, interprétés comme des indices de la volonté inexprimée des princes qui nous gouvernent. Je fais allusion au talent de certains journalistes à épier la moindre expression du visage, le moindre signe de nervosité ou de fatigue, le moindre détail vestimentaire de nos dirigeants pour en tirer des conséquences quant à la politique à venir d’un pays. Véritables Sherlock Holmes de l’actualité, ces sympathiques …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Nostalgie de saison d’un enfant caché.

N° 273 – 234 décembre 2015. A l’approche de la fête chrétienne de Noël, le rabbin que je suis ne peut jamais s’empêcher de vibrer au diapason ambiant de la fébrilité de ses préparatifs, de la joie attendue des enfants autour du sapin, de la soudaine gentillesse des uns envers les autres, du souci de partage. Il y a là quelque chose de magique, une sorte de trêve annuelle au milieu d’une actualité pas toujours souriante. Vous me direz : mais monsieur le rabbin, il s’agit d’une fête qui n’a rien à voir avec notre tradition. Comment pouvez-vous ainsi succomber aux sirènes d’un calendrier qui n’est pas le nôtre ? …

Continue reading

Posted in Chroniques.

« La structure des livres de la Torah : un enseignement en soi » (Parasha Vaye’hi Genèse 47:28 à 50:26)

Le livre de la Genèse dont nous achevons la lecture cette semaine par la parasha Vayehi, se termine par le mot mitsrayim – Egypte -, alors qu’il avait commencé par Béréshith – au commencement -. Il y a là une gradation intéressante. Mais, il est aussi intéressant de se livrer à la même observation sur la conclusion des quatre autres livres de la Torah, et de comparer la conclusion de la Torah avec celle de la Genèse, le premier et le dernier mot de la Torah. La division de la Torah en cinq livres remontant au moins à la période qui a suivi celle d’Ezra et Néhémie, étant reprise par …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Une parole juive nouvelle sur le christianisme.

N° 272 – 18 décembre 2015. Alors que nous venons de célébrer le cinquantième anniversaire de la déclaration historique Nostra Ætate de Vatican II (octobre 1965) concernant la position nouvelle de l’Eglise catholique envers le monde juif, le Center for Jewish-Christian Understanding and Cooperation (CJCUC) vient de publier une déclaration de 25 rabbins orthodoxes du monde entier intitulée : « Faire la volonté de notre Père céleste : vers un partenariat entre Juifs et Chrétiens ». Le texte comporte 7 points sur lesquels je vais revenir. Auparavant, je dirai quelques mots sur l’organisation CJCUC. Elle a été créée en 2008 par le rabbin Shlomo Riskin, un disciple du fameux rabbin …

Continue reading

Posted in Chroniques.