Monthly Archives: novembre 2014

Parasha Vayetsé – Genèse 28:10 à 32:3.

Les deux extrémités de l’échelle, ou la destinée d’Israël. Le rêve de Jacob, sur lequel s’ouvre la parasha Vayetsé que nous lisons ce shabbath, est l’un de ces textes de la Bible qui suggère le plus la dualité existant en l’homme : d’un côté, son infinie petitesse, de l’autre côté, sa puissance presqu’infinie. D’un côté, cet insignifiant dormeur à qui apparaît une vision grandiose et qui le dépasse ; de l’autre côté, cet homme sur qui Dieu Lui-même se repose (si l’on accepte l’audacieuse lecture du midrash). Cette dualité est également exprimée dans le livre des Psaumes où nous trouvons des versets qui juxtaposent les différentes dimensions de l’homme. Par exemple, …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Un Etat juif, mais pas trop?

N° 217 – 26 novembre 204 Le 15 février 1896, paraissait à Vienne un ouvrage au titre étrange : Der Judenstaat, Versuch einer Modernen Lösung der Judenfrage (« L’État juif, recherche d’une réponse moderne à la question juive »). L’auteur : un journaliste juif de 36 ans, Theodor Herzl. Il venait de « couvrir » pour son journal, la Neue Freie Zeitung, le déroulement de l’Affaire Dreyfus à Paris. Il avait assisté en particulier à la cérémonie de dégradation du capitaine dans la cour des Invalides, et entendu les cris de « mort aux Juifs » lancés par une foule haineuse. La conclusion qu’il en avait tiré, et qu’il exposa dans son livre, était que si même dans …

Continue reading

Posted in Chroniques.

Parasha Toledoth – Genèse 25:19 à 28:9.

Des puits qui ont une valeur messianique. Il y a, dans le passage biblique que nous lisons cette semaine, une dizaine de versets dont l’intérêt pourrait sembler douteux, relevant plutôt de l’anecdote, si ce n’était les différentes interprétations qu’en ont proposées les exégètes du Livre. Il s’agit de l’épisode relatant les discussions entre Isaac et Avimélekh au sujet de trois puits qu’avaient creusés Abraham et les siens, qui avaient été ensuite comblés par les Philistins, redécouverts et remis à jour par Isaac, puis enfin annexés par les hommes d’Avimélekh et finalement restitués à Isaac. Ces détails, comme bien d’autres dans le récit de la Genèse, peuvent apparaître sordides et superflus …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

La voix de Jacob, les mains d’Esaü.

N° 216 – 20 novembre 2014. Un office de Shaharith de semaine à Jérusalem, ce 18 novembre 2014, 25 heshvane 5775. Il est tôt. Plusieurs des fidèles qui sont venus prier dans la synagogue de Kehilat Bnei-Torah à Har-Nof (Jérusalem-Ouest) iront ensuite à leur travail. C’est un moment privilégié pour l’homme juif qui s’enveloppe de son taleth et revêt les tefilines ; un moment de ferveur et de sérénité avant de retourner vers le monde profane. Les quelque vingt-cinq hommes sont parvenus à ce sommet de l’office que représente la Amida silencieuse, les dix-neuf bénédictions adressées trois fois par jour à l’Eternel par les enfants de Son peuple, Israël. Dans …

Continue reading

Posted in Chroniques.

Parasha Hayé-Sarah – Genèse, 23:1 à 25:18.

Abraham ou les fortunes de la vertu. La parasha de cette semaine, Hayé-Sarah, nous relate la mort de Sarah, son enterrement et le mariage d’Isaac. Avec elle se termine le récit de l’aventure de notre patriarche Abraham. Or si, comme le veut la tradition, celui-ci dut supporter dix épreuves depuis son départ de Our en Chaldée, la dernière, qui nous est relatée ici, pour ne pas être la plus pénible peut-être, n’en est pas moins la plus révoltante pour l’esprit. Quels sont les faits ? Sarah meurt à l’âge de 127 ans, aussi belle et pure que dans sa jeunesse, nous rapporte le midrash, et préfigurant par son courage et …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Des anneaux our mémoire.

N° 21 – 11 novembre 2014. Ce 11 novembre, (jour férié dont sans doute 80% de nos jeunes ignorent la signification), a été inauguré à Ablain Saint-Nazaire (Pas-de-Calais) un « Anneau de la Mémoire ». Il s’agit d’une réalisation architecturale en forme de gigantesque anneau, composé de cinq-cents plaques d’acier d’environ trois mètres de hauteur, lesquelles symbolisent le véritable déluge d’obus que les armées belligérantes de la première guerre mondiale ont déversé sur les différents terrains des opérations. Sur ces plaques sont gravés les noms des 579.606 soldats morts pendant les batailles de l’Artois en les 12 et 22 mai 1915. La particularité de ce mémorial – déjà remarquable par son immensité …

Continue reading

Posted in Chroniques.

Parasha Vayéra – Genèse, 18:1 à 22:24.

Une lecture midrashique du sacrifice d’Isaac.  Je me suis toujours demandé pourquoi, lorsque l’on explique la parasha Vayéra, on passe presque toujours sous silence les quatre premiers chapitres, pour ne s’attacher qu’au dernier : ce chapitre qu’on a appelé le « sacrifice d’Isaac », qui est plutôt celui d’Abraham ! C’est en relisant, ces jours-ci, la parasha de cette semaine, que j’ai compris que le « sacrifice d’Isaac » par sa beauté et son émouvante simplicité, signifie nécessairement le sacrifice des quatre autres chapitres de la section shabbatique à son profit. Aussi j’ai voulu essayer ce soir de reprendre avec vous la lecture de ce drame qui, par son ordonnance, sa leçon morale, son …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Hannah Szenes, poète et martyre.

N° 214 – 7 novembre 2014. Il y a aujourd’hui, 7 novembre 2014, 70 ans très exactement que Hannah Szenes, Juive hongroise émigrée en Palestine puis parachutée en Yougoslavie, fut exécutée dans son pays d’origine pour ses activités de résistante au nazisme. Elle avait 22 ans… Qui était donc cette jeune fille devenue par sa mort une héroïne dans l’Etat d’Israël moderne, au point de compter plus de rues à son nom que Golda Méïr elle-même, et d’être inhumée dans le cimetière du Mont Herzl ? – Hannah Szenes est née le 17 juillet 1921 en Hongrie dans une famille juive assimilée. Orpheline de son père à l’âge de 6 ans, …

Continue reading

Posted in Chroniques.