Monthly Archives: novembre 2015

Israël, lutteur devant Dieu, contre Dieu, pour Dieu. (Parasha Vayishla’h, Genèse 32:4 à 36:43)

Israël, lutteur devant Dieu, contre Dieu, pour Dieu. Israël ! Depuis qu’en cette nuit dramatique, tu luttas avec l’« homme », tu n’as plus posé les armes. Tu as lutté contre Dieu, devant Dieu, avec Dieu. Mais tu as lutté. Que dit le texte de ton ancêtre Jacob ? « Jacob ne sera plus ton nom, mais Israël, parce que tu as lutté avec Dieu et avec les hommes et que tu l’as emporté ». כי שרית עם אלהים ועם אנשים ותוכל. Ce « avec » Dieu signifie-t-il que tu étais aux côtés de Dieu ou contre Lui ? Qu’y a-t-il de plus proche que deux lutteurs au corps à corps ? …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Prière d’un simple croyant.

N° 269 – 26 novembre 2015. Je crois que Dieu a créé l’homme à Son image et à Sa ressemblance. Je crois que tout homme porte en lui cette image et cette ressemblance, même si les autres ne la lui reconnaissent pas, même s’il n’en est pas conscient. Je crois que tout homme doit être respecté pour cette part de divinité en lui. Je crois que tout homme qui croit cela ne peut agir qu’avec droiture. Je crois que tout homme qui agit avec droiture doit être respecté. Je crois que la violence est l’arme de ceux qu’inquiète la confrontation des idées, ceux qui n’ont pas assez confiance dans leurs …

Continue reading

Posted in Chroniques.

En un lieu redoutable. (Parasha Vayetsé Genèse 28:10 à 32:3).

En un lieu redoutable Fuyant la colère de son frère Esaü, Jacob s’arrête au lieu-dit Louz où il passe la nuit. C’est l’une de ces nuits qui marqueront notre ancêtre spirituel. Une de ces nuits plus puissantes que les jours où Dieu choisit de S’adresser à ceux qu’Il distingue. [Peut-être est-ce là une des raisons pour lesquelles le temps juif commence au coucher du soleil et non à son lever ?] Durant cette nuit, Jacob a un songe étrange : il voit une échelle posée à terre et dont le sommet atteint le ciel. Sur cette échelle, des anges de Dieu vont et viennent. Dieu s’adresse à lui et lui …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

« Paris brisé, Paris martyrisé » (Charles de Gaulle 25 août 1944)

N° 268 – 18 novembre 2015. Ce que le monde entier aime à Paris, ce sont ses terrasses de café où il fait bon s’attabler en regardant passer les autres. Ce sont ses lieux de spectacle, ses cinémas, ses restaurants, tout un art de vivre nonchalamment et amoureusement. Paris, ce sont ses chansons, ses petites places, ses filles si belles, ses gars si hardis, son allure primesautière. Mais aussi ses colères, ses révoltes lorsque la liberté et l’intelligence sont muselées. Le peuple de Paris peut être léger et sérieux, rigolard et triste. Il est un assemblage de si nombreuses provinces et nationalités qu’il serait impossible d’en remonter les multiples sources. …

Continue reading

Posted in Chroniques.

Les « toledoth » d’Israël ou l’histoire infernale d’Esaü (parasha Toledoth, Genèse 25:19 à 28:9).

Les toledoth d’Israël ou l’histoire infernale d’Esaü. La parasha que nous lisons ce shabbath porte un nom qui, à lui seul, représente un des concepts les plus importants du judaïsme : Toledoth. Le mot est traduit dans toutes les éditions, y compris celle du rabbinat, par « histoire » : « Ceci est l’histoire d’Isaac, fils d’Abraham » (Genèse, 25:19). Bien sûr, c’est la meilleure façon de traduire ici, dans le contexte, le mot Toledoth, et je n’entreprendrai pas une critique qui ne pourrait être que pédante contre les traducteurs de la Bible ! Pourtant, il ne faut pas ignorer l’étymologie de תולדות. La racine en est YaLoD, qui signifie …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Le 11 novembre, jusques à quand?

J’écris cette chronique alors que s’achève une journée de commémoration, celle de l’armistice du 11 novembre 1918 qui mit fin à l’une des guerres les plus terribles de l’humanité qui, durant quatre ans, à partir de 1914, plongea l’Europe dans le premier de deux conflits mondiaux qui ensemble firent plus de cent millions de morts entre 1914 et 1945. L’an dernier, on a « célébré » le centième anniversaire du début de la première guerre mondiale. J’ai personnellement été surpris et choqué que ce soit le centenaire du début de cette boucherie qu’on ait décidé de marquer, et non, bien entendu, sa fin. Patience ! « On » a encre …

Continue reading

Posted in Chroniques.

Abraham, l’homme guidé par les promesses divines (parasha Hayé-Sarah, Genèse 23:1 à 25:18).

Abraham, l’homme guidé par les promesses divines. La parasha Hayé-Sarah que nous lisons cette semaine contient deux récits : celui de l’achat par Abraham d’une sépulture pour Sarah qui vient de mourir, et celui du mariage d’Isaac pour lequel Abraham avait tenu à envoyer son serviteur Eliézer dans son pays natal afin qu’Isaac n’épousât pas une femme étrangère. A première lecture, ces deux récits nous semblent bien longs pour ce qu’ils veulent nous apprendre. Comment la Torah, qui se montre si parcimonieuse quant aux mots employés, si concise, s’étend-elle si longuement pour nous raconter deux événements, certainement importants, mais qu’elle aurait pu nous résumer en quelques versets ? Nous nous …

Continue reading

Posted in Etudes bibliques.

Trois lieux saints non-discutables.

N° 266 – 4 novembre 2015. En cette période dramatique que vit Israël et dont ceux qui ont déclenché l’« intifada des couteaux » prétendent qu’elle aurait été provoquée par la remise en question de la sainteté de l’esplanade des mosquées à Jérusalem pour les Arabes, la lecture de la Torah de cette semaine (parasha Hayé-Sarah) vient apporter un élément de réflexion d’autant plus intéressant qu’il concerne des personnages et un livre sur lequel se fondent également Juifs et Musulmans. Il s’agit, à l’occasion de la mort de Sarah, de l’achat par Abraham de la grotte de Makhpéla située à Hébron pour y enterrer sa femme et, par la suite, …

Continue reading

Posted in Chroniques.